A.S.MINGUETTES (Vénissieux) : site officiel du club de foot de Vénissieux - footeo

CFA2 : L'US Feurs surnage

4 avril 2010 - 20:35

Match au sommet entre le second et le troisième de cette poule.
Dimanche 4 avril 2010 7 04 /04 /2010 18:00

 

DSC00927.JPGChampionnat de France CFA2 – Poule D – 17e journée en retard

Stade Laurent-Gérin
Temps pluvieux – Pelouse en excellent état
Une cinquantaine de spectateurs

AS Minguettes / US Feurs 0 à 1 (0 à 1)

Arbitrage : Ergun  Yazar assisté de MM Allard et Crespo

But : Thevenon (26e)

DSC00928.JPG

Pour Vénissieux : Garcia, Lignongo, Granturco (cap), Belibi, Abdi, Aït El Mouden, Prieto, Zouaoui (Berrezkami  54e), Papaleo, Sassi (Zerari 54e), Kouam (Daouadji 81e) – entraîneur : Patrice Ouazar

Pour Feurs : Moulin, Tota F (Tota  C. 45e) . , Chabance, El Anbbassi, Garnier, Caussevic, N’Gom Some, Delorme, Thevenon, Lamrabtine, Second (Yazid 86e), Yazid – entraîneur : Hervé Révelli

Carton jaune : Abdi (70e), Daouadji (88e) pour l'ASM

Le contexte :

Match  au sommet entre le second et le troisième de cette poule. Pour Feurs, Thevenon remplace le titulaire du poste blessé.  Hervé Revelli annonce qu’il joue  la gagne.  En cas de victoire, les Foreziens peuvent prendre seul la tête du classement. Vénissieux aligne quasiment la formation qui a été fort séduisante face à Saint-Priest.  

SOT72264.jpgLe match :

 Les nuages menaçaient depuis la fin de l’après-midi. C’est au coup de sifflet de M. Yazar que des trombes d’eau se sont abattues sur le stade Laurent-Gérin gâchant une rencontre entre deux équipes techniques gênées aux entournures par un terrain en excellent état mais devenant glissant au fur et à mesure du match.
Pendant vingt minutes, sous le déluge, les deux formations vont se cantonnées sur une frange de terrain de 40 mètres.  Le rythme est vif, les approximations nombreuses. Puis sur la première véritable occasion , une frappe puissante  de Chabance, trouve à la parade Garcia qui ne peut pas bloquer le ballon, N’Gom Some ne peut pas s’en saisir mais Thevenon (26e)  qui a bien suivi expédie le cuir au fond des filets vénissians.  Vénissieux essaye de réagir mais trop timidement . Sassi (28e)  ne profite pas d’une offrande de Zouaoui. Le tir de Kouam (36e) trouvera à la parade Moulin.
La pause est  la bienvenue pour les 22 acteurs détrempés.

SOT72263.jpgMalheureusement rien n’y fait , la pluie  continue de jouer des claquettes et Feurs bien en place maîtrise son sujet.  Vénissieux essaye de bouger cette séduisante équipe de Feurs mais le centre de Granturco (60e) ne trouve pas preneur. Au contraire les visiteurs qui joue en attaque placée, sont à deux doigts d’accroître la différence sur un tir de Lamrabtine (65e) suite à une  passe du remuant  N’Gom Some .  L’attaquant forezien mettra ensuite à contribution Garcia (75e) sur un coup franc que le portier local  arrête difficilement en deux temps.
Vénissieux essaiera d‘inverser la tendance  pendant les arrêts de jeu. Zerari pourtant en position d’égaliser gâchera la dernière occasion au grand bonheur de Feurs enfin leader.

 

Les réactions :

DSC00926_a.jpgHervé Revelli  entraîneur de Feurs :

 

Une septième victoire de suite, le maintien est-il acquis ?
«  Oui,  Chasselay ayant fait match nul face à Ornans, nous sommes premier.   Le maintien est assuré, on va essayer de l’améliorer jusqu’au bout. Il reste beaucoup de matches difficiles. Car je vois le calendrier que nous avons la montée est loin d’être acquise. »
 

La dixième place est-elle envisageable ?
«  Oui et même la seconde ! »
 

Est-ce que ce match au sommet n’aurait-il pas mérité d’autres circonstances météo ?
«  Sans doute, mais les deux équipes ont proposé du jeu. J’avais dit que je ne venais pas défendre. J’aurais préféré un temps meilleur. Le public aurait été gâté. Je tire le chapeau aux 22 acteurs qui ont été méritants à cause du contexte. Ce n’était pas facile mais plutôt dangereux. Nous on s’en va avec la victoire. »

Que pouvez-vous mettre en exergue ce soir ?
« Je suis satisfait du collectif . Les joueurs ont répondu à mes consignes. J’ai une équipe valeureuse qui joue pour faire des résultats. Nous nous ne posons pax de questions. On joue au football . »

A partir de ce jour, vous allez être le point de mire des autres équipes ?
« Je crois que nous le sommes depuis un moment.  Il est vrai que nous avons l’étiquette de leader. La réception d’Ornans la semaine prochaine peut paraître facile sur le papier, mais n’oublions pas qu’ils ont tenu en échec MDA. Nous abordons les matches les uns après les autres. On verra ce qui va se passer. »
  

Quel a éte d'après-vous le meilleur entraîneur que vous ayez-eu au cours de votre longue carrière ?
« Sans contexte Jean Snella.  C'etait un grand homme que je n'oublierais jamais. »  

Patrice Ouazar entraîneur de Vénissieux :

Le temps est-il responsable de votre défaite ?
«  Non ! Entre deux équipes techniques, notre prestation n’a pas été à la hauteur. Nous n’avons pas été dans le match.  Le danger quand on joue contre les premiers, c’est que chaque joueur veut briller en oubliant le collectif. Nous n’avons pas joué à 11, mais à 1+1+1… Feurs a été sérieux. Chacun de leur joueurs a fait le job défensivement offensivement. Ils ont marqué le but qu’il fallait. Ils ont fait une bonne prestation.  Nous, on n’a pas joué. »

Qu’est-ce qui a changé en une semaine après l’équipe séduisante entrevue à Saint-Priest ?
«  Chacun de nos joueurs voulaient se mettre en évidence.  Ce n’est pas cela le football.  Cela me met en colère. Nous ne méritions pas mieux, j’ai trouvé l’équipe  fébrile. Nous avons commis trop d’erreurs techniques. »

 

Par Sports Vénissians

Commentaires

fifilip 7 avril 2010 20:41

preparer l'année prochaine!

zezzez 4 avril 2010 22:53

on

mikoule 4 avril 2010 21:50

domage le mintien est assure il faut penser a l'anne prochaine

RECRUTEMENTS - INSCRIPTIONS