A.S.MINGUETTES (Vénissieux) : site officiel du club de foot de Vénissieux - footeo

Finie l'aventure en coupe de france

23 novembre 2009 - 08:26

Article de sport vénissian

Coupe de France : Fin de l’aventure pour l’AS Minguettes:

Stade Laurent-Gérin
Pelouse en bon état – Vent transversal - Temps doux
Environ : 500 spectateurs (56 entrées payantes)

AS Minguettes (CFA2) /  Rodez AF  (Nat) 1 à 4 (1 à 2)

Arbitrage : M. Pezzoli assisté de MM Simon et Boutry

Pour l’ASM : Garcia, Evoung, Granturco (cap), Belibi, Ben braiek, Ait Mouden, Lignongo (Rahmani 73e), Zouaoui, Kouam (Sassi 53e), Zerari (Nechab 60e), Prieto – entraîneur : Patrice Ouazar

Pour Rodez : Beuve, Tritz, Ramond, Massot, Saunier, Ursule (cap), Dieye (Cassan 65e), Castanier (Choplin 82e), Pacios (Bouscarrat 78e), Alet , Julianetti – entraîneur : Franck Rizzetto

Buts : 
Pour Rodez ( Tritz (6e), Julianetti (9e), Castanier (70e) et Bouscarrat (82e)
Pour l’ASM : Zouaoui (18e) sur pen



Le contexte :

L’ASM se présente sans Daouadji , Papaléo suspendus pour cette rencontre et Fellahi blessé. Rodez doit se passer de Rémy Choplin, son buteur de la saison passée face au PSG

Attendu depuis une quinzaine par joueurs, suiveurs et supporters, ce 7e tour de Coupe de France fleurait bon l’exploit. L’AS Minguettes avait mis les petits plats dans les grands pour la réception des Aveyronnais : communication, affiches, un peu partout aux Minguettes, ramasseurs de ballons et même musique un peu assourdissante. On pouvait voir aussi parmi les spectateurs la présence de Madame le Maire Michèle Picard et de quelques adjoints ayant fait le court déplacement.
Pourtant malgré ces atouts, il n’a pas eu de surprise ce samedi soir au stade Laurent-Gérin. C’est le plus logiquement du monde que l’équipe évoluant en National a mis fin à l’aventure en Coupe de France de l’ASM.

Après le coup d’envoi donné par Michèle Picard , le match s’emballe.
Sur  un coup franc  ruthénois, Garcia passe au travers et  Tritz (6e) donne l’avantage aux visiteurs. Sur le coup d’envoi  sur une relance de Zouaoui,  Zerari trouve le poteau droit de Beauve. Sur le  renvoi, Prieto (7e) à l’affût égalise, mais le référé annule le but pour un hors jeu préalable du buteur vénissian. Le Ruthénois Julianetti  est intenable et fait passer une mauvaise soirée à Evoung . C’est justement  Julianetti (9e)  qui profite d’une nouvelle carence défensive pour battre à nouveau Garcia (9e).
Le match part sur un rythme élevé.   L’ASM ne reste pas les bras croisés et Zouaoui (10e) sur coup franc trouve l’arête  droite de la cage visiteuse.  Sur  une nouvelle relance  asémiste, Evoung est bousculé dans la surface de réparation par Ramond.  Sur le penalty accordé Zouaoui prend à contre  pied Beauve (18e).
Après cette débauche d’effort, le match perd en intensité. Si le ZZ top de l’ASM (Zerari, Zouaoui ) est toujours aussi imprévisible, Rodez contrôle le jeu. Ce sont les visiteurs qui en cette fin de première mi-temps se montrent les plus dangereux. Pacios (43e)  de la tête sur un corner de Julianetti  et  une nouvelle tête de Saunier (45e) ne sont pas loin d’enfoncer les locaux.
La seconde mi-temps sera plus fade.  Zerari  manque sa reprise de volée et son face à face avec Beauve (59e). Dominer n’est pas gagner puisque les Vénissians vont se faire contrer sur une nouvelle erreur défensive, Castanier ( (70e) d’un lob  tue le suspense.
Si Prieto discret sur ce match met en exergue Beauve (81e), c’est  sur  un débordement sur l’aile et une passe de Cassan venant de rentrer en jeu pour Bouscarrat (82e) qui assomme définitivement l’ASM.  

Réactions :

Patrick Hilaire ex-gardien de l’ASM  :
 « L’ASM a raté le coche en première mi-temps. Un score de parité aurait été logique  Le collectif vénissian cette saison est intéressant.  Leur jeu est très agréable. Ce soir, il leur a manqué un grain de folie dans le jeu comme face à Saint-Priest en championnat. Le résultat est logique. »

Alain Réale ex-président des «  Tigres » vénissians : « Le tournant du match est le but annulé de Prieto (7e) pour position de hors-jeu. A  1 partout  le match est tout autre. Il nous a manqué de l’agressivité et de la précision. Notre équipe n’a pas non plus su élever son rythme de jeu. Ce n’est que partie remise si on réussit à garder nos joueurs. L’équipe est talentueuse.»

Patrice Ouazar  l’entraîneur vénissian : « Nous avons eu trop de carences défensives pour un avoir une chance de qualification. Pourtant ce soir, il y avait de la place pour un exploit. »

Franck Rizzetto entraîneur de Rodez : «  Par rapport à notre dernière prestation, c’était un peu mieux dans le contenu.  Nous allons pouvoir avoir un calendrier équilibré jusqu’à Noël.  Face à un club comme l’ASM, il fallait rester vigilant, notre équipe a su respecter son adversaire. »

Ali Ben Braiek arrière vénissian : «  Nous n’avons pas su élever notre rythme de jeu surtout en seconde mi-temps.  L’envie n’était plus présente. J’ai constaté que l’équipe était émoussée et fatiguée.  La victoire de Rodez est méritée. Je suis très déçu. On espérait aller plus loin et faire parler de l’ASM. Mais ce n’est que partie remise. On a senti les deux niveaux d’écart. »

A noter :
Dans ce match à enjeu , il n’y a eu aucun avertissement, aucune contestation. Fait rare pour être remarqué !

Commentaires

fredyy 2 décembre 2009 16:11

dommage ils ont fait un bon match ce n est que parti remise maintenant tout pour le championnat

RECRUTEMENTS - INSCRIPTIONS