A.S.MINGUETTES (Vénissieux) : site officiel du club de foot de Vénissieux - footeo

Libération en CFA 2

27 septembre 2009 - 08:52

Les Minguettes se libèrent

Le progrès

Les Minguettes ont dominé la rencontre, se procurant les meilleures occasions  / Maxime Jegat

zoom

Les Minguettes ont dominé la rencontre, se procurant les meilleures occasions / Maxime Jegat

Les Vénissians n'ont pas volé leur premier succès de la saison


Stade Laurent-Gérin, AS. Minguettes bat Monts d'Or d'Azergues 1-0 (1-0). Buteur : Zerari (41e). Arbitrage de M. Gratian assisté de MM. Agulo et Bereaux. 250 spectateurs. Expulsion d'Ertek (MDA).

Est-ce la crainte de mal faire qui a transformé les Monts d'Or en équipe fragilisée ? Est-ce le désir de s'imposer à domicile qui a poussé l'AS. Minguettes à prendre les affaires en main ? Un peu des deux certainement. Alors que les deux formations tentaient de marquer leur territoire sur une pelouse Laurent-Gérin en très bon état, une transversale paraissant anodine sera lourde de conséquences. Mal jugé par une charnière centrale chasseloise statique, le ballon de Benbraïek - très à l'aise dans l'axe central - sera bien négocié par le vif Papaléo. Son crochet en pleine surface obligera Morandini à la faute. Un carton jaune et un penalty sanctionneront cette offensive éclair.

Voulant se racheter, le portier des MDA déviera le coup de pied de Benbraïek. On jouait la 9e mn, les Monts d'Or revenaient de loin. Loin de les abattre, cet échec allait obliger les Vénissians à redoubler de motivation. Papaléo était bien près d'ouvrir la marque sur une action analogue à celle qui avait conduit au penalty. En toute logique, l'ASM récoltait les fruits de son bon vouloir sur une action classique, une combinaison réussie entre Prieto et Lignongo. La frappe de Zerari faisait mouche (41e). Idéale conclusion pour l'ASM à quelques poignées de minutes de la pause. Cet entracte n'aura que peu d'influence sur un éventuel revirement de situation. Les remplacements de Kamel Boudjellaba donneront certes quelques raisons d'espérer aux Chasselois, ainsi Sellier qui donnera quelques frayeurs froides devant les buts de Mattioli. Ainsi le centre menaçant de Mecheri qui sera dévié in extremis par Benbraïek. Mais reconnaissons-le, ce sont les Vénissians qui se procureront les actions les plus tranchantes. D'abord par Lignongo, stoppé "limite limite" par Ertek. Puis par Zouaoui, malheureux aux 20 mètres. Et enfin par le feu follet Prieto, intenable sur le front de l'attaque, mais peu inspiré sur un service royal de Sassi (82e), entré à l'heure de jeu. Intervenant à la 90e, l'expulsion du défenseur san-priot Ertek (2e jaune) ne sera finalement qu'anecdotique. L'ASM n'avait pas volé son premier succès à domicile de la saison face à des Chasselois décevants. Ce qui fera dire à "Doumé" Giuly. «On a été trop mous pour prétendre à autre chose.»

Commentaires