A.S.MINGUETTES (Vénissieux) : site officiel du club de foot de Vénissieux - footeo

Lignongo à la une

10 septembre 2009 - 21:47

Manou joueur de la CFA2

Depuis deux ans, Manou Lignongo ne cesse d'afficher une progression et une variété dans son jeu qui pourraient faire le bonheur d'un club vénissian renouvelé. Explication de l'intéressé :

On vous a connu attaquant avec l'équipe réserve des Minguettes. Vous joué désormais latéral droit avec la CFA 2. Comment expliquer ce changement ?

Il faut savoir que j'ai toujours aimé être actif sur un terrain. Je suis originaire de Rive-de-Gier : j'ai connu des clubs tels qu'Andrézieux puis Valence voire Chaponnay, j'ai toujours eu ce même comportement. En 2005, le duo Naggache-Kari m'avait essayé dans un rôle plus défensif. J'avais la possibilité de profiter de ma pointe de vitesse pour jouer dans les couloirs. Ça me plaît bien.

Vous êtes sorti à un quart d'heure de la fin : est-ce un choix tactique ?

Pas vraiment. J'étais plutôt victime de crampes. Je pense que je me suis donné à fond.

Comment analysez-vous le début de championnat de l'ASM : invaincue, mais qui peine pour s'imposer.

Le groupe a bien été modifié. On a perdu des joueurs d'expérience, on en découvre d'autres. Il nous faut un peu plus de temps d'adaptation.

Par ailleurs, on en a quelques-uns, d'expérience, sur la touche, blessés. On attend ces retours. Face à Clermont, on a été approximatifs en début de match, plus inspirés par la suite. C'est un signe.

Originaire de la Loire, comment avez-vous fait pour vous retrouver aux Minguettes ?

Le hasard complet. Ma dernière expérience à Valence avait été mitigée. J'ai opté pour l'ASM il y a 4 ans sans connaître qui que soit. Par instinct. Et je ne le regrette pas. Il y a une ambiance dans ce club qui me plaît énormément. Même si on a annoncé le maintien comme objectif, on veut faire mieux. On ne se le dit pas, mais on y pense.

Vos ambitions personnelles ?

Faire de mon mieux, notamment lors de mes replacements. Monter en CFA avec l'ASM qui ainsi le retrouverait suffirait pour le moment, à mon bonheur. Par ailleurs, sur un plan plus personnel,pouvoir trouver un emploi me permettrait de jouer plus libéré.

Recueilli par Djamel Younsi "Le progrès"

 Article tiré du "Le Progrès"

Commentaires

RECRUTEMENTS - INSCRIPTIONS